Noces de Chêne à Saint Michel au Bénin

 a12129 Septembre 1937 – 29 Septembre 2017 ! La paroisse Saint Michel-Gbéto de l’archidiocèse de Cotonou a 80 ans. Et le Curé de la paroisse, le Père Augustin Placide Houéssinon, sma, en communion ses vicaires, les prêtres résidents, le conseil pastoral paroissial et les paroissiens ont tenu à marquer leur reconnaissance au Seigneur, le jour d’incidence,   à travers la messe d’action de grâce présidée par Mgr Antoine Ganyé, archevêque émérite de Cotonou qui avait à ses côtés, l’évêque de Kandi, Mgr Clet Fêliho, le vicaire général de l’archidiocèse, le Père Théophile Akoha, plus d’une quarantaine de prêtres concélébrants, de nombreuses religieuses et religieux ainsi que des fidèles chrétiens laïcs. Au-delà du sens du jubilé donné par le Curé Houéssinon lui-même, la méditation de la liturgie de la Parole de ce jour de la fête des Saints Archanges, Michel, Gabriel et Raphaël a permis au vicaire général, le Père Akoha qui a prononcé l’homélie  d’insister sur ces trois principaux archanges «  dans la hiérarchie des anges que la Bible nous présente comme étant les trois représentants de Dieu dans l’accomplissement des missions délicates et vivifiantes pour la vie des hommes». Cependant, à en croire le Père Akoha, « Michel et les autres archanges et anges ne sont pas les seuls à agir en lieu et place de Dieu. Nous avons aussi nos anges gardiens, qui dans l’invisible, travaillent pour le visible, pour nous fortifier, nous protéger et nous conduire sur les chemins de vie ».