Un vendredi de carême sur l’eau

vendredisaint1Plus de trois milles fidèles chrétiens catholiques, enfants, jeunes et adultes de la paroisse Saints Pierre et Paul de Ganvié, une paroisse lacustre dans le village touristique de la commune de Sô-Ava au Bénin ont vécu ce vendredi saint, 30 mars 2018, le dernier chemin de croix du temps de carême suivi de la célébration de la passion du Christ.

C’était sous la présidence de leur curé, le père Pascal ZOMALETHO, entouré du père Kévin Aymard LONGUENGO, prêtre du diocèse d’OWANDO au Congo Brazzaville aux études à l’institut Pontifical Jean-Paul II et du diacre Daniel ADJIGNON. Partis de la station secondaire St Charles LWANGA devant l’hôtel « Chez Raphaël » après un temps de méditation du Rosaire, les fidèles, ensemble avec leur curé ont médité sur les divers moments de la souffrance et de la mort de Jésus le long des quatorze stations du chemin de croix entièrement vécu sur l’eau, assis par groupes dans des barques ou pirogues, tous vêtus du noir pour marquer selon eux, ‘’ le deuil du vendredi Saint’’. La surprise agréable de ce chemin de croix sur l’eau, sous les chants appropriés de la chorale Adjogan a été de voir les non - catholiques admiratifs aux portes et aux fenêtres de leurs chambres sur pilotis qui pour regarder passer le cortège, qui pour se joindre aux groupes donnant ainsi à la célébration une dimension interreligieuse à la joie de tous. La célébration de la passion du christ qui a suivi a été pour le Père ZOMALETHO, à l’homélie, l’occasion d’insister sur l’expression de la foi des fidèles de Ganvié puis de les exhorter à se mettre à l’école de la Vierge Marie au pied de la croix, accompagnant jusqu’à Golgotha, son Fils, Jésus.