Archidiocese de Cotonou


EVENEMENTS

accordion menu joomla

INFORMATION

free accordion menu module

FORMATION

accordion menu joomla

SPIRITUALITE

free accordion joomla menu

La chapelle de l’aumônerie des étudiants du campus d’Abomey-Calavi a accueilli dans la nuit du samedi 15 avril 2017, l’archevêque de Cotonou, Mgr Roger Houngbédji pour la célébration de sa toute première veillée pascale dans l’archidiocèse. C’était au milieu des étudiants enthousiastes de tous ordres  venus très nombreux vivre avec lui et pour eux-mêmes, la joie de la résurrection du Christ.  Au-delà du canon de la célébration, les jeunes n’ont rien négligé de leur génie pour rendre cette veillée priante, méditative,  fervente et joyeuse : chants populaires connus et repris en chœur par tous sous l’encadrement de leur propre chorale, animations sous fonds de remerciement chantées en live ou exécutées sur des supports audio-visuels manifestant leur gratitude à l’endroit du prélat, discours de remerciement et de rappel  à leur archevêque de sa promesse de la reprise  des travaux de construction de leur chapelle, des danses à la queue leu-leu suivant divers rythmes qui ont dû amener Mgr Houngbédji à se lever pour imposer en guise de satisfaction  les mains sur les meneurs des danseurs et chanteurs. S’inscrivant dans cette grande joie de Pâques, Mgr l’archevêque, entouré de son secrétaire, le Père Gilles Soglo et du Frère Marcel Koudoro, Prieur des dominicains de Cotonou et Aumônier adjoint de l’Université d’Abomey-Calavi a dans son homélie invité les étudiants à découvrir à travers la liturgie de la Parole de cette nuit, les trois grands traits caractéristiques de la toute-puissance de Dieu manifestée au matin de Pâques à savoir : sa force de libération, la joie qu’elle procure et l’élan missionnaire qu’elle donne. Il les a surtout exhortés à devenir de vrais témoins de la Résurrection en effectuant une véritable rencontre avec le  Christ.

Comme tous les ans, le traditionnel chemin de croix du vendredi Saint, vendredi de la passion du Christ suivi de l’Office du Vendredi Saint a été vécu le vendredi 14 avril 2017 par les fidèles des diverses paroisses des diocèses du Bénin. Avec l’autorisation des autorités publiques, la plupart des exercices de chemin de croix ont emprunté comme à l’accoutumée les voies et les rues publiques des villes et des campagnes avec des fidèles arborant en majorité des habits ou foulards rouges et méditant les mystères de la souffrance du Christ. L’office du Vendredi Saint qui a suivi aussitôt les chemins de croix a permis aux fidèles non seulement de communier aux souffrances du Christ  notamment à travers la liturgie de Parole, la vénération de la Croix et la communion au Corps et au sang du Christ, mais aussi et surtout de s’unir aux souffrances du monde à travers la grande prière universelle de l’Eglise catholique  riche d’une dizaine d’intentions  prévue pour la circonstance. A la paroisse Saint Michel de Cotonou qui a vécu ce vendredi Saint dans la mouvance des préparatifs des 80 ans de sa création, son Curé-doyen et vicaire épiscopal, le Père Augustin Placide Houessinon, Sma, a exhorté les fidèles chrétiens à avoir une pensée pour les membres souffrants de l’Eglise : les pauvres, les malheureux, les prisonniers, les malades, les marginalisés, les sans-logis et les innocents qui ont suivi diverses injustices».  Il a surtout invité les participants à prier avec eux et pour eux « pour que par cette passion du Christ, ceux-là retrouvent le soulagement de leur peine et que nous qui sommes en train de suivre le Christ dans sa passion, nous prenions résolument le chemin de la conversion pour pouvoir avoir part avec le Christ dans sa résurrection ».

C’est la paroisse Notre-Dame de la visitation de Gbèdagba dans le doyenné Saint-Michel de Cotonou I dans l’archidiocèse de Cotonou, qu’a choisie l’archevêque de Cotonou, Mgr Roger Houngbédji pour la célébration de sa toute première messe du Jeudi Saint le 13 avril 2017. Entouré d’une dizaine de prêtres dont son secrétaire le Père Gilles Soglo, le Curé de la paroisse, le Père Justin Bocovo et le directeur de publication de l’hebdomadaire catholique « La Croix du Bénin » et de l’imprimerie Notre-Dame, le Père Crépin Magloire Acapovi,  et devant un parterre de religieuses et religieux ainsi que de nombreux fidèles chrétiens laïcs, Mgr Houngbédji a, au tout début de la messe béni la croix du nouveau  calvaire et la grotte mariale de Notre-Dame des Victoires tous deux dressés sur la cour de la paroisse. Dans leur joie d’accueillir à nouveau leur archevêque après sa récente visite pastorale sur la paroisse, les fidèles chrétiens, à travers la voix de leur vice-président M.Boco ont pris l’engagement  en ce jour de la fête du sacerdoce de le porter chaque jour dans leur prière à travers un pater, un Avé-Maria et un Gloria. Au-delà de la réadmission aux sacrements de quelques catéchumènes au cours de la célébration, le prélat a saisi l’occasion  de la symbolique de la fête de ce jeudi Saint pour aider les fidèles à en comprendre davantage le sens. Il en a profité pour solliciter de ses fidèles chrétiens, l’aumône de leurs prières aussi bien pour lui-même afin d’être  au milieu d’eux et pour eux un humble serviteur de l’amour du Christ,  que pour ses collaborateurs immédiats  les prêtres de même que pour la famille diocésaine de Cotonou afin qu’elle rayonne toujours un peu plus de la joie de l’Evangile et de la victoire du Christ.

Les filles et fils de la paroisse Saint - Michel de Cotonou se sont rendus par milliers, le samedi 25 mars 2017 en la solennité de la fête de l’annonciation, en pèlerinage paroissial au sanctuaire marial Notre - Dame de Maria-Tokpa dans le diocèse de Porto-Novo. Ce pèlerinage, sous la direction de leur Curé, le Père Augustin Placide Houéssinon, Sma, et la présidence de l’évêque de Porto-Novo, Mgr Aristide Gonsallo, s’insère dans le calendrier des manifestations devant les conduire à la célébration des 80 ans de la création de la paroisse. « Avec Marie, apprends à connaître et à aimer le visage miséricordieux du Père pour le bien et la vérité ». C’est le thème du pèlerinage que le Père Albert Hounsinou, le recteur du sanctuaire leur a développé après l’exercice du chemin de croix, en trois points à savoir : « suivre le Christ dans l’amour en évitant le relativisme et le scepticisme ambiants, en repartant constamment du Christ et en revenant à Lui ; suivre le Christ dans la vérité et le bien en renonçant aux œuvres du père du mensonge, Satan ; imiter quelques modèles de sainteté pour se rendre capable du bien et s’éviter toute frustration et toute jalousie engendrant la sorcellerie. Les riches débats et la méditation des mystères joyeux qui ont suivi ont précédé la messe d’action de grâce et de clôture du pèlerinage au cours de laquelle le Curé Houéssinon a prié le prélat de les nourrir spirituellement et de les bénir. Saluant à l’homélie cette démarche de foi des fidèles de Saint-Michel, Mgr Gonsallo a exhorté chacun, comme Marie, à dire oui à Dieu et à mettre ses pas dans les pas de Marie qui n’a pas été troublée par la vision extérieure de l’ange Gabriel, mais par son message.

L’Institut des Frères des écoles chrétiennes au Bénin a procédé le mardi 28 mars 2017 à Akassato non loin du lycée d’amitié Sino-béninoise dans la commune d’Abomey-Calavi à une trentaine de Km de Cotonou, à l’inauguration officielle d’un complexe scolaire des Frères des écoles chrétiennes. Il l’a fait au cours d’une messe d’action de grâce présidée par l’archevêque émérite de Cotonou, Mgr Antoine Ganyé, en présence du supérieur général de la congrégation lassallienne, Frère Robert Schieller, du provincial des Frères des écoles chrétiennes, le Frère Paulin Dégbé ainsi que de nombreux confrères et consœurs lassaliens venus du golfe de Guinée et d’ailleurs. L’ouvrage ainsi mis en service est un établissement d’enseignement général et technique comprenant une maternelle avec la tendresse des sœurs guadeloupéennes, un primaire, un collège et un lycée. Et pour un bon accompagnement des enfants du complexe, il est mis à leur disposition sur les lieux par les Frères lassalliens une riche bibliothèque, une cantine, un laboratoire et une salle d’informatique équipés, des cours de musique, de larges espaces pour les activités sportives et culturelles de même que des salles de cours confortables. Après avoir rappelé à l’homélie que cette congrégation qui n’est pas à son premier coup d’essai a formé des cadres pour le Dahomey avec l’ouverture en 1954 du premier cours normal catholique devenu collège Mgr Steinmetz de Bohicon, Mgr Ganyé a déclaré qu’avec sa présence à Akassato, le complexe s’insère dans le concert des établissements d’éducation béninoise pour apporter sa part à l’édification de l’homme et de toute la nation.

« La miséricorde de Dieu au cœur du mystère de la passion-mort et résurrection du Christ ». C’est le thème qui a mobilisé les esprits des membres des conseils pastoraux paroissiaux de l’archidiocèse de Cotonou, réunis en récollection le samedi 25 mars 2017 autour de leur archevêque Mgr Roger Houngbédji, en la salle de réunion de la paroisse Saint Jean-Baptiste de Cotonou. Initiée par le conseil diocésain des laïcs présidé par le Professeur Léon Okio, cette session de formation des vices présidents des conseils pastoraux paroissiaux de l’archidiocèse de Cotonou a été pour l’ordinaire du lieu, un temps de réflexion sur les moments forts de la miséricorde de Dieu à travers le saint sacrifice de Jésus. Une occasion qui lui a permis d’explorer avec ces vices présidents trois axes importants de la vie de Jésus à savoir : « la symbolique de la Sainte Cène, Dieu et la condition humaine puis l’amour de Dieu à travers la résurrection ». Il en est arrivé à amener ses interlocuteurs à méditer sur leur relation avec le prochain. Car a-t-il conclu : « l’amour vrai ne peut exclure… Il est toujours un don par-dessus tout, sans calcul, sans ressentiment, sans limite et plus fort que la haine». Et c’est sur ces mots de l’archevêque que les fruits des travaux en carrefours qui ont précédé la messe de clôture ont permis aux participants de porter à la connaissance de leur pasteur leurs inquiétudes et les zones d’ombres de sa prédication. Préoccupations légitimes mais sur lesquelles le prélat a réussi à les apaiser.

Dans le cadre de ses visites pastorales actuellement en cours dans l’archidiocèse de Cotonou, l’archevêque Mgr Roger Houngbédji a été l’hôte du doyenné de Bon Pasteur de Cotonou dans le vicariat de Cotonou I. Au-delà de l’accueil inculturée du prélat à la paroisse Bon Pasteur de Cotonou en présence de son Curé-doyen, le Père Arsène de Souza, des prêtres, des religieuses et religieux, des diverses composantes du doyenné sous les chants des chorales, Mgr Houngbédji a présidé en personne sous l’œil vigilent du vicaire épiscopal de Cotonou I, le Père Augustin Placide Houéssinon, Sma, une séance de partage et d’échanges faite de questions-réponses avec les fidèles chrétiens sur des préoccupations de leur vie de foi. Le clou de la rencontre, après les visites en compagnie par ailleurs du vicaire général de l’archidiocèse, le Père Philippe Kinkpon, des autres paroisses du doyenné comme Saint Basile le Grand de Jésus Eucharistie et Saints Pierre et Paul d’Agla a été la grand’messe de clôture du passage de Mgr Houngbédji dans le doyenné qu’il a présidée à Saint Louis de Gbédégbé devant les fidèles du doyenné recueillis, joyeux, chantant et dansant à la gloire et à la louange de Dieu. L’homélie prononcée ici, au nom de l’archevêque de Cotonou et sur son ordre par le curé de la paroisse de Gbèdégbé, le père Ponce Edmond Akénonne a permis à celui-ci d’exhorter les fidèles chrétiens, en ce temps de carême finissant à une double conversion à savoir que « notre cœur demeure sans cesse tourné vers Dieu à l’écoute de ses moindres volontés et que nous sachions pour cela conformer le quotidien de nos journées à tout ce qui nous est demandé par sa Parole ».

Dans le cadre des visites pastorales qu’il a entreprises depuis quelques mois, l’archevêque de Cotonou, Mgr Roger Houngbédji a rencontré, le mardi 21 mars 2017 ses fils et filles, prêtres, religieux et religieux ainsi que les fidèles chrétiens laïcs du doyenné de Saint Michel dans le vicariat de Cotonou I. Il est allé à la rencontre des agents pastoraux des six paroisses composant ledit doyenné : Saint Michel, Sainte Rita, Saint Jean-Baptiste, Sainte Cécile, Sainte Famille de Djidjè et Notre-Dame de la visitation de Gbèdagba. Ceci, pour s’enquérir de leurs conditions de vie, de leur ambiance de travail et des défis à relever dans le souci « de les réconforter quant aux difficultés tout en les stimulant à progresser dans l’évangélisation ». L’un des moments forts de la visite a été la riche, instructive et catéchétique séance de question-réponses présidée en personne par Mgr Houngbédji avec l’ensemble des agents pastoraux du doyenné en l’église paroissiale Notre-Dame de la Visitation de Gbèdagba en présence de son curé, le Père Justin Bocovo et du Curé –doyen et vicaire épiscopal, le Père Augustin Placide Houéssinon, Sma, et qui s’est poursuivie l’après-midi de ce mardi à la paroisse Sainte Famille de Djidjè notamment avec la jeunesse du doyenné. La messe de clôture de la visite pastorale dans le doyenné de Saint Michel dite ici à Djidjè par Mgr Houngbédji, lui a permis de confier au curé de la Visitation, le Père Bocovo, le soin de prononcer en son nom l’homélie de circonstance au cours de laquelle les fidèles ont été exhortés à bannir la peur de leur vie de croyant, à savoir pardonner et à se pardonner les uns les autres.

21 Avr 2017 13:01

La chapelle de l’aumônerie des étudiants du campus d’Abomey-Calavi a accueilli [ ... ]

EvénementsLire la suite...
21 Avr 2017 13:01

Comme tous les ans, le traditionnel chemin de croix du vendredi Saint, vendredi de la passion du Christ [ ... ]

EvénementsLire la suite...
21 Avr 2017 13:00

C’est la paroisse Notre-Dame de la visitation de Gbèdagba dans le doyenné Saint-Michel [ ... ]

EvénementsLire la suite...
14 Avr 2017 21:35

Le mercredi 12 avril 2017 à partir de 9h a eu lieu la première messe chrismale de Mgr Roger [ ... ]

Evénements diocésainsLire la suite...
Autres articles de la rubrique
22 Avr 2017 20:24

« Allez dire à mes frères de se rendre en Galilée: c'est là qu'ils [ ... ]

Vie des paroissesLire la suite...
21 Avr 2017 15:51

1ère Publication 22/04/2017

Cédric Aurel Mensan DJOSSOUVI et Sylvie Agnétchoué [ ... ]

Vie des paroissesLire la suite...
21 Avr 2017 15:49

Quand notre frère se noie sous nos yeux, nous devons nous jeter à l'eau pour le sauver. [ ... ]

Vie des paroissesLire la suite...
21 Avr 2017 15:44

Frères et sœurs,

Nous voici dans le temps pascal. Au milieu de notre monde en quête [ ... ]

Vie des paroissesLire la suite...
Autres articles de la rubrique

Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Recherches

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30