Upcoming event
00
days
00
hours
00
mins
00
secs
  • on 29 mai 2015

Propositions par rapport au thème : FOI ET FAMILLE

I/ En direction du Peuple de Dieu et des Fidèles laïcs

1/ Sacrement de Mariage

– Le Mariage est un sacrement de l’alliance entre un homme et une femme selon le dessein de Dieu pour le bonheur de la famille chrétienne.

– Aucun chrétien ne devrait vivre son mariage en dehors de ce Sacrement.

2/ Le témoignage du couple chrétien

– Encourager les parents à répondre à leur mission prophétique dans leur famille et aussi au témoignage de vie, plus convaincant que les paroles : Manger en famille tout au moins le Dimanche, prier ensemble, rechercher l’harmonie au sein du couple ;

– Encourager l’insertion des couples chrétiens dans des associations paroissiales qui les aident à avancer spirituellement telles que les ACF et les Equipes Notre-Dame.

3/ L’Education des enfants

– S’investir dans l’éducation authentique des enfants à long terme.

– Donner une véritable éducation à l’amour pour montrer la beauté de la sexualité en rompant les tabous de tous genres qui gangrènent la valeur du Sacrement de Mariage.

– Exiger des parents d’être présents aux côtés de leurs enfants, surtout au moment des grands événements de la vie.

– Promouvoir et valoriser la femme comme pilier et pivot de la famille pour la bonne éducation des enfants.

– Eduquer les enfants en particulier les filles à s’intéresser à la cuisine en vue d’enrichir leur vie familiale future.

4/ Les situations particulières

du Mariage

– Œuvrer auprès de la grande famille pour qu’elle respecte la foi de la petite famille chrétienne.

– Faire savoir que la polygamie contredit l’unité du lien matrimonial selon le dessein de Dieu.

– Instruire que toutes les déviations sexuelles en particulier l’homosexualité et la bisexualité sont contraires à l’enseignement de l’Eglise sur le mariage et la famille.

– Faire savoir que le divorce est contraire à la loi divine qui consacre l’indissolubilité du lien du mariage

– Œuvrer pour le développement économique et social de chaque famille en vue de son autonomie de vie.

II/ A l’ endroit des Curés et de tous les prêtres

Avant le Mariage

– Montrer aux jeunes la beauté du sacrement du mariage et sa cohérence avec le baptême.

– Montrer que la célébration du mariage n’est pas une question d’argent, mais qu’ils peuvent y avoir accès dans la pauvreté.

– Mettre l’accent sur la catéchèse de l’amour et intensifier l’éducation religieuse pour les jeunes, surtout dans le domaine de la sexualité.

– Assurer une formation assidue des couples avant et après le Mariage.

– Instruire sur le respect des conditions canoniques du Mariage pour éviter les mauvaises préparations et prévenir les dispositions indésirables.

– Demander
aux futurs époux de recourir à la contre expertise pour les analyses médicales.

– Insister sur les maladies à risque comme la drépanocytose, le SIDA, les hépatites B et C et tenir compte des conséquences dans les situations d’incompatibilité de Rhésus.

Pendant le Mariage

– Mettre beaucoup de soin à la liturgie de la célébration du Sacrement du Mariage pour en manifester l’importance, la valeur et la beauté.

Après le Mariage

– Valoriser la fête de la sainte Famille et promouvoir les familles modèles.

– Etre attentif aux couples en difficultés surtout dans le cadre de l’infécondité des contradictions caractérielles,  l’éducation des enfants.

– Se faire proche des couples mariés pour leur témoigner la sollicitude prévenante de l’Eglise vis-à-vis des familles.

– Mettre les fiancés en face de leur responsabilité en ce qui concerne tous les risques qu’ils courent en faisant le choix du conjoint malgré les analyses prénuptiales défavorables.

Accompagnement permanent des couples

– Célébrer des messes spéciales à l’intention des couples mariés et pour les familles à des moments précis de l’année pastorale avec des récollections et des sorties entre couples et entre fiancés

– Créer des écoles de la famille sur toutes les paroisses du Diocèse pour la formation des fiancés au mariage.

III/ A l’endroit de l’Evêque

– Faire célébrer le mariage civil avant le mariage religieux.

– Plaider auprès de l’Etat pour des horaires de sortie particuliers en faveur des femmes afin qu’elles aient plus de temps pour s’occuper de leurs foyers et de leurs enfants.

{jcomments on}

Leave your comment

Please enter your name.
Please enter comment.